QU’EST CE QUE
LA DIÉTÉTIQUE CHINOISE

La diététique chinoise est un des 5 pilliers de la médecine traditionnelle chinoise née il y a plus de 2000 ans, les autres étant l’acupuncture, le massage, la pharmacopée et les exercices physique (qi-gong, tai chi) et sont complémentaires. La médecine chinoise est une pratique ancestrale à vision holistique de l’être humain c’est à dire qu’elle prend en compte à la fois le corps et l’esprit, son but étant porté sur la prévention des maladies en rétablissant les flux d’énergie dans le corps.

 

La quète d’immortalité
L’immortalité était une quête obsessionnelle pour les pères du Tao. (Je vous passe les histoires alchimique obscures). En effet, depuis la nuit des temps, ils ont été nombreux à chercher sans cesse à atteindre l’insaisissable rêve de l’immortalité. Et de ce désir nombreuses techniques traditionnelles contribuant à la longévité ont vu le jour. Transmises de génération en génération, elles sont devenues un système de connaissance ordonné qui représente une science du vivant à part entière.

Une science de l’énergie
C’est en se mettant à l’écoute des rythmes de l’univers que les sages percevaient les mouvements de la nature.
De ces observations sont nées les théories fondamentales du Yin/Yang, des cinq mouvements (Wu Xing) et du Qi, sur lesquelles la médecine traditionnelle chinoise se repose. Ces trois idées sont à la base de la philosophie mais aussi de la culture d’une des plus anciennes civilisation et sont une manière d’expliquer le fonctionnement de l’univers, de la nature et de l’homme.

Une diététique de longue vie

La santé est le trésor le plus précieux et le plus facile à perdre.
C’est cependant le plus mal gardé.
E. Chauvot de Bauchêne

La tradition chinoise a apprit à connaître au fil des siècle les propriétés subtiles des aliments en suivant les trois grandes lois évoquées juste avant. La diététique fait partie intégrante de la vie quotidienne des familles chinoises, ils l’utilisent naturellement, sans l’avoir apprise de manière scolaire, c’est un savoir bien ancré de leur culture. Et malgré des conditions de vie moins bonne, c’est grâce à cette façon de se nourrir que les chinois ont pu atteindre des âges aussi avancés que dans les pays plus développés.

La diététique a un rôle essentiel dans la prévention des maladies.

En occident les aliments sont détaillés selon une approche quantitative ou analytique : calorie, protides, lipides, vitamines, minéraux… Tandis que la diététique chinoise utilise d’autres critères et se penche sur l’effet des aliments sur l’organisme. On identifie alors : nature, saveur, tropisme d’un aliment dont je vous explique les principes au fil des rubriques.